Vente de Lubrifiant et huile de moteur dans le Nord

Lubrifiant

L’huile de moteur, également appelée lubrifiant auto, a pour fonction de lubrifier les composants en mouvement et de ralentir leur détérioration. De plus, elle permet de refroidir les pièces et de protéger le moteur contre la rouille. Découvrez, dans cet article, les différentes huiles disponibles sur le marché et comment choisir ?

Choisir en fonction de la viscosité

De manière générale, on ne peut pas différencier les variantes d’huile moteur en fonction de leur qualité. Autrement dit, vous devez trouver le liquide de refroidissement qui correspond à votre véhicule et à ses propriétés mécaniques. Vous trouverez, dans votre carnet d’entretien, à quelle fréquence vous devez procéder à la lubrification et la qualité que vous devez utiliser. Cependant, certains indices vous permettent de savoir qu’un entretien s’impose : la viscosité du lubrifiant. Cet élément dépend de la manière avec laquelle vous conduisez votre véhicule et de son âge. Pour mieux comprendre comment procéder pour choisir, il convient de rappeler que l’huile de moteur est divisée en 3 grandes catégories :

  • Les huiles synthétiques
  • Les huiles semi-synthétiques
  • Les huiles minérales

Un autre critère entre en jeu pour décider quel niveau de viscosité correspond à votre moteur : la saison. Cet élément permet de distinguer les huiles d’hiver référenciées et les huiles d’été dont chacune possède un référent spécifique. Par exemple, avec une huile 0W30, le frottement à chaud diminue, ce qui permet de faire des économies non négligeables de carburant.

Cliquez ici pour plus d’infos !

Les grades à froid et à chaud

Pour différencier les lubrifiants industriels, vous devez tenir compte du grade à froid. Ce paramètre correspond à la capacité à démarrer et à amorcer la pompe à huile. Il apparait devant la lettre W qui signifie hiver en anglais. Quant au grade à chaud, il prend place après la lettre W. Si vous souhaitez avoir un liquide fluide à basse température, l’indice du grade à froid doit être le plus proche possible de 0. Cela vous garantit la facilité de démarrage.

Par ailleurs, plus le chiffre indiqué après la lettre W est grand, plus le film d’huile à chaud sera épais. Cette condition permet une meilleure étanchéité et protection. En revanche, plus le nombre est élevé, plus la diminution du frottement à chaud sera intéressante, ce qui permet au moteur de consommer moins de carburant.

Si vous souhaitez que votre moteur soit immédiatement protégé au moment du démarrage, vous devez choisir minutieusement le grade de viscosité à froid. La fluidité de l’huile assure la rapidité de son déversement à l’intérieur du moteur. Pour conclure, nous vous recommandons vivement l’huile multigrade qu’il convient de répertorier dans l’un des 5 grades SAE d’été et qui possède simultanément une viscosité à basse température adéquate à un usage en hiver.

Qu’en est-il des économies de carburant ?

Les fabricants orientent leurs efforts vers la mise sur le marché d’huile moteur diesel et d’huile moteur essence avec une fluidité de plus en plus élevée. Et pour cause : réduire la consommation de carburant. La viscosité de l’huile est un critère déterminant pour faire des économies d’essence et de diesel à condition d’avoir une voiture récente. Les véhicules anciens et les voitures de collection sont moins concernés par cet avantage, parce que les vieilles motorisations risquent de consommer l’huile, lorsqu’elle est trop fluide, et d’endommager le film.

Quels sont les principes de l’agriculture biologique ?
Qu’est ce qu’une chaîne agricole ?