Alimentation et agriculture : comment préparer l’Europe aux risques de chocs sanitaires ?

Une maladie dangereuse se propage en ce moment dans le Monde. Presque la majorité des pays ferment leur territoire et sont totalement confinés. Cela veut dire qu’il n’y a pas de communication avec les autres. Un pacte vert a été rendu public le 20 mai dernier. Il annonce les ambitions mondiales sur le domaine de la biodiversité et de l’alimentation. Le but est de connaitre les enjeux que ce virus entraînera sur la santé de chacun. Pour préparer tout le monde à ce risque alors il faudra suivre quelques conditions qui sont vraiment nécessaires. Vous pourriez les accomplir ensemble pour diminuer et atténuer les chocs.

Consommation de légumes et moins de viande

De nos jours, vous avez peut-être remarqué que presque une grande partie de la population n’aime pas manger les légumes et fruits. Alors que les médecins conseillent vraiment le contraire. Surtout les gens pauvres, ils ont l’habitude d’avaler n’importe quoi à cause du manque d’argent. Les chocs sanitaires dans l’agriculture augmenteront le nombre de personnes infectées. Si vous plantez plus de fruits et légumes, cela réduira même à néant l’effet de serre. Et leur consommation aussi mettra fin aux importations de produits à base animale. Cette crise renforcera l’emploi de ce nouveau système agroalimentaire, afin de diminuer les impacts.

La prévention des autres maladies

En ce moment, le Covid-19 révèle un grand nombre de victimes, surtout les personnes âgées ou de faibles anticorps. Toutes les maladies peuvent alors vous attaquer si jamais ces symptômes vous apparaissent. Les personnes en surpoids ou obèses c’est-à-dire les gens dont l’indice de masse corporelle est supérieur à la normale pourront facilement être atteints de la maladie. Donc, pour éviter tout cela : éviter de manger trop. Vous devriez toujours mettre des légumes et fruits dans vos nourritures. Ces chocs sanitaires dans l’agriculture pourront augmenter les risques que vous attrapiez les pires des maladies. Comme on l’avait déjà dit : ils sont plus fréquents chez les personnes défavorisées. L’utilisation de cette synthèse agroalimentaire développe vos anticorps.

La diminution des risques mondiaux

La consommation de viande rouge ou blanche pourra entraîner une transmission de maladies entre les deux êtres. Par exemple, si jamais le vendeur a tué un cochon qui avait une maladie comme la toxicose, les acheteurs sont vraiment dans l’ignorance, alors ils pourront attraper cette maladie. Cela augmentera les chocs sanitaires dans l’agriculture. Dans certains moments, les animaux sauvages se rapprochent des humains pour se nourrir. Cela risquera une transmission soit avec les personnes, soit avec les animaux domestiques. Le changement de climat peut aussi augmenter les risques. Quand vous sentez que c’est la période froide, mettez toujours des vêtements chauds. C’est la saison où le temps change souvent. Cela pourra s’arrêter si les usines ne salissent pas trop l’air durant leur temps de travail.

Quels sont nouveaux modes de consommation alimentaire, afin de réduire l’empreinte écologique de l’agriculture européenne ?
Quels sont les prix de l’alimentation animale et prix des produits carnés ?